• Béatrice Gomez

"Je ne suis pas qu'un CV"


Le système dans lequel nous vivons n'offre pas beaucoup d'alternative pour démarcher les entreprises et décrocher un poste. C'est sous la forme du CV et d'une lettre de motivation que vous apparaissez aux yeux des recruteurs, quel que soit le biais par lequel celui-ci est arrivé dans leurs mains.

On voit aussi arriver des vidéos et des blogs qui parleront, c'est le cas de dire, bien mieux qu'un texte aussi bien présenté soit-il.

Le but ici n'est pas de lister toutes les techniques et astuces qu'il existe pour présenter son profil à un futur employeur, ou de lister comment faire de son CV, "le" CV accrocheur et déterminant. Non, ce qu'il est indispensable pour vous de comprendre avant toute chose concernant votre CV, quel que soit sa forme, c'est qu'il vous est impossible de mettre sur ce support qui vous êtes vraiment !

A force de parler recrutement, CV, positionnement, compétences, difficultés de l'emploi, etc., ce qui s'installe insidieusement c'est l'association entre ce CV et vous. Il devient pendant un temps votre préoccupation majeure. Tant et si bien que vous terminez par "fusionner" avec lui et ne faire qu'un. Et vous commencer à penser que votre CV est votre reflet (professionnel certes).

Or, est-il essentiel de vous le dire ? Vous n'êtes pas votre CV !

Est-il utile de le dire aux recruteurs ? Vous n'êtes pas qu'un CV !

Nous avons tendance à croire que tout ce qui nous reflète représente ce que nous sommes parce que coller des étiquettes est une pratique très dispensée dans notre société. La moindre faute d'orthographe, le manque de qualité graphique, une maigre syntaxe devient préjudiciable à votre image faisant fi des qualités et capacités que vous recelez quand bien même seraient-elle indiquées. De fait, la conséquence est que vous ouliez que vous êtes bien plus que votre CV. La conséquence est que vous oubliez d'être vous même.

Evidemment il n'est pas question de renverser l'importance de créer un CV qui soit le plus efficace possible. Il est question de vous permettre de faire un CV qui soit, tout en étant dans les codes du système, le plus juste et en rapport avec ce que vous souhaitez faire émaner et mettre en évidence. Il est question de comprendre l'importance de vous affirmer en tant que valeur et non en tant que "CV accrocheur". Il est question de sentir qu'au delà des mots couchés sur un papier vous êtes une personne regorgeant de possibilités. Il est enfin question d'avoir une juste estime de vous et la confiance essentielle pour la rencontre d'un recrutement.

Se résumer à penser que le CV dit tout de vous en rapport au poste que vous briguez risque de vous couper de certains atouts décisifs. Vous vous mettez souvent en attente de questions et vous pensez qu'elles seront les compléments clés à votre mise en valeur.

Peut-être sera-t-il utile pour vous de savoir qu'à peu près 70% des recrutements (statistiques Pôle Emploi) se font par bouche à oreille, cooptation, relation ? Certes c'est votre CV que vous enverrez ou sera transmis de toute manière mais l'accueil ne sera plus décidé par l'accroche du CV seul.

Au moment de l'entretien c'est vous et non votre CV qui parlez. N'allez donc pas imaginer que tout est. C'est l'occasion de vivre ce moment comme une rencontre et non de vous soumettre à un questionnement ou de supposer des attentes. Car quoi qu'il en soit, il n'est question que de rencontre humaine.

Combien d'entretiens frustrant de savoir que vous êtes capables d'occuper ce poste, et de constater que votre interlocuteur semble de pas le voir ? Il n'est même pas question parfois de concurrence avec un meilleur profil que le votre, mais bel et bien d'une rencontre ou mieux dit, d'une non-rencontre.

N'allez pas cupabiliser et croire que vous avez ratez votre entretien. Les recruteurs manquent souvent cette rencontre, hélas à vos dépends (si toutefois vous êtes convaincu que c'était le poste idéal). N'allez pas non plus imaginer que votre CV vaut mieux que vous. Les échecs sont une réalité et ils vous permettrons de poursuivre et d'améliorer votre discours. L'important est de bien comprendre que votre profil n'est qu'un reflet, que l'entretien ne dépend pas uniquement de vous, et que parfois les rencontres ne se font pas car, tout comme vous, le recruteur reste coincé dans son système filtrant.

Vous n'êtes pas qu'un CV, et si votre interlocuteur ne le sait pas, ou l'a oublié, vous pas ! Tâchez au mieux de le lui faire comprendre et d'ouvrir le dialogue vers un échange. Et si cela vous semble difficile, comprenez que vous ne pourez rien changer sans gagner la confiance en vous nécessaire pour croire en votre capacité à changer.


5 vues
Béatrice Gomez coach

Pour me contacter

JeBosseHeureux.com - 93150 Le Blanc Mesnil

Copyright 2017 Beatrice Gomez

Contenus et images réservés

  • Gris LinkedIn Icône
  • Grey Facebook Icon
  • Gris Icône Instagram

Inscrivez-vous et recevez en cadeau "Les 5 axes essentiels au bonheur dans votre job"